Je veux le slapshot dans mon équipe

C’est un scénario typique de film: une équipe (bien souvent sportive) travaille ensemble pour atteindre un but qui semble à priori inatteignable (un tournoi). Et juste pour compliquer les choses un peu plus, un outsider apparaît et vient menacer d’anéantir tout le plan de match!

md17
Comme bien des garçons de ma génération, les Mighty Ducks en sont une illustration bien intéressante qui ont marqué mon imaginaire. Pendant que les joueurs des Ducks progressent tant bien que mal pour devenir les champions de la ligue, Fulton Reed et son puissant slapshot viennent intimider toute l’équipe… au point où les joueurs si motivés au départ se demandent ce qu’ils valent vraiment, et s’ils peuvent vraiment atteindre l’objectif qu’ils se sont fixé.

Une bonne leçon

Les Ducks ont appris quelque chose que nous, les professionnels de la santé, devons apprendre aussi: il ne faut pas avoir peur du joueur un peu maladroit avec un gros slapshot. Non, il faut le recruter dans son équipe!

Le slapshot de Fulton Reed, c’est la technologie qui mettra fermement ses pieds dans l’univers de la santé en 2019.

« Est-ce que les assistants virtuels (Google, Alexa, Siri, Cortana, etc…) remplaceront les (insérez votre profession ici)? »

Les réflexions telles que celles-ci font bien jaser aujourd’hui, mais elles feront certainement rire les prochaines générations. Au même titre que nous pouvons sourire en lisant nos prédécesseurs qui ont remis en doute certaines technologies qui ont, par la suite, révolutionner nos vies. Par exemple:

« La télévision ne sera jamais capable de retenir son marché après les 6 premiers mois. Les gens se tanneront rapidement de regarder une boîte de plywood chaque soir. » -Daryl Zanuck, de la 20th Century en 1946.

« Il y a un marché mondial pour environ 5 ordinateurs. » -Thomas J. Watson de IBM en 1943.

Les technologies évoluent parfois maladroitement et peuvent être intimidantes, comme le slapshot de Fulton Reed. Mais une fois qu’on les comprend et qu’on les maîtrise, on devient les plus forts de la ligue.

Est-ce que Siri remplacera les pharmaciens? Non. Siri (et les autres… je préfère Google Assistant!) seront dans l’équipe des pharmaciens. Que diriez-vous d’un outil technologique qui vous permet de recueillir, partager et diffuser de l’information à vos patients et d’une intelligence artificielle qui en fait un triage et une documentation adéquate? Au bout d’une telle chaîne de travaille, aucun doute qu’il y aura un pharmacien, mieux équipé, accompli, valorisé et plus utile au système de santé. Y’en aura-t-il moins? Peut-être.

Et que dites-vous d’un assistant virtuel qui, avec un otoscope brancher sur votre iPhone, un thermomètre et un questionnaire, permet de diagnostiquer une otite avec une précision égale ou supérieur à la moyenne des médecins et IPS? Les médecins seront toujours dans leurs cabinets à gérer les cas plus complexes, à faire de la prévention et à superviser ces interventions technologiques.

Dans tous les cas, certains professionnels devront adapter leur pratique, et tous ne sont pas aussi enclins à le faire. Mais à terme, c’est le bien de la population qui primera, et ces questions ne se poseront même pas pour ceux et celles qui nous succéderont.

De nouveaux problèmes

La technologie a cette particularité de régler des problèmes, mais d’en créer de nouveau… et c’est très bien ainsi! Comme le dit le coloré homme d’affaires Grant Cardone, c’est un signe qu’on ne fait pas du sur place!

Par exemple, tous ces outils devront être encadrés, réglementés, supervisés, améliorés, mis à jour, etc… La demande pour des professionnels allumés et aptes à accomplir toutes ces tâches cruciales sera en constante augmentation.

Y’aura-t-il moins de professionnels de la santé dans le futur si on fait appel à de nouvelles technologies? Je ne sais pas. Mais avec chaque pas en avant, on a l’occasion de corriger un peu notre direction et remettre le cap sur notre coupe Stanley à nous: une population soignée de façon proactive par un écosystème de santé efficace et économiquement viable. Au Québec comme ailleurs, c’est un immense mastodonte qui fait face à cette volonté de changer les choses et on ne doit pas hésiter un instant à explorer les nouvelles technologies pour y arriver.

lester

Les forces qui maintiennent le système de santé sont déjà assez prenantes. Tant qu’à revisiter les Mighty Ducks, Lester Averman disait: « Ils sont plus gros, ils sont plus forts, ils ont de la barbe eux! » Alors comme les Mighty Ducks, si on veut gagner, on a vraiment de besoin du meilleur slapshot dans notre équipe!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s