Comment ne pas s’endormir après votre lunch!

Pourquoi est-il si difficile de garder les yeux ouverts après un gros lunch au bureau? Surtout lorsque le dîner est fourni, lors d’une activité ou conférence par exemple?

Avec la mode des diètes « low-carb », « kéto » ou « paléo », nous avons tous entendu parler de l’index glycémique (IG), directement ou indirectement. C’est un indice qui classifie les aliments, non pas selon la QUANTITÉ de sucre simple qu’ils contiennent, mais plutôt selon la RAPIDITÉ à laquelle ce sucre est rendu disponible à l’absorption. Cet indice contient une bonne partie de la réponse à notre question!

Une fois absorbé, le sucre simple – ou glucose – envahit notre sang afin d’être distribué un peu partout et devenir le carburant pour les moteurs de nos cellules. Or, au-delà d’un certain niveau correspondant à nos besoins de base, le corps s’alerte et se donne mission de ne pas laisser ce taux de sucre inutilement élevé. Il ne faut pas laisser nos fins organes se caraméliser! C’est à se moment que l’insuline est sécrétée.

Loin d’être inutile, le sucre circulant sera donc dédié à de nobles causes, telles la croissance et la réparations de nos cellules. Tant qu’à avoir mangé toutes ces sandwiches, salades de patates et bouchées desserts, aussi bien utiliser tout ce sucre pendant qu’il passe!

a-sandwich-4006766_640

Mini-burgers, méga-dodos

L’insuline se met à l’oeuvre

Le contre-maître de ces rénovations internes, c’est l’insuline. Cette hormone ouvre littéralement la porte au sucre qui souhaite entrer dans nos cellules et y accomplir de grandes choses, question de blanchir sa réputation de mauvais nutriment.

Or, le sucre en lui-même ne parvient pas à construire grand chose; il doit travailler en équipe. Les « blocs » essentiels à la construction ayant lieu dans nos cellules sont les acides aminés provenant des protéines que nous avons (idéalement) consommées au cours de notre repas, probablement cachées entre 2 bonnes épaisseurs de pain focaccia. Ainsi, la porte s’ouvre également toute grande pour ces solides acides aminés, plus spécifiquement ceux à chaîne latérale ramifiée (retenez l’abréviation anglaise BCAA).

Pendant les travaux cellulaires…

Nous voilà donc en présence de sucre en bonne quantité, d’insuline ordonnant la reprise des travaux cellulaires et de solides acides aminés se dirigeant à l’intérieur de nos cellules. Que reste-il dans notre sang, une fois tous ces nutriments déplacés? Plein de choses évidemment, mais assurément du tryptophane en proportion soudainement plus élevée. Pourquoi? Cet acide aminé n’est pas assez solide pour suivre les autres… mais assez agile pour monter jusqu’au cerveau et assumer le rôle qui lui est propre: se transformer en molécule de bonheur (sérotonine) puis en molécule de sommeil (mélatonine).

Bref, pas si longtemps après ces quelques assiettes de buffets en apparence bien raisonnables, nous voilà en train d’expérimenter le résultat d’un beau cocktail: un taux de sucre vacillant, de la sérotonine incitant à socialiser et se détendre, et très bientôt un peu de mélatonine qui fera bailler à quelques reprises!

Pas si simple, mais presque

Il est important de noter que de nombreux autres facteurs ou phénomènes peuvent influencer l’état dans lequel on se retrouve après un repas. De plus, les personnes dont le métabolisme est plus ou moins perturbé par de la résistance à l’insuline ou un diabète ne vivront pas exactement la même cascade biochimique, quoi qu’ils risquent tout de même de sentir une certaine fatigue. Et je ne parle pas des dîners d’affaires où l’on prend un verre, évidemment!

Néanmoins, la consommation d’aliments à index glycémique élevé est sans aucun doute le facteur principal expliquant la fatigue post-pandriale. Ainsi, pour énergiser vos après-midis, choisissez des options à IG bas. Les tableaux à cet effet peuvent être utiles, mais les aliments optimaux sont ceux qui ne s’y retrouvent pas du tout! Et si c’est un midi traiteur, les chances sont pour que vos meilleures options soient les œufs cuits durs et les crudités!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s