Mille neuf cents quatre-vingts-quatre

Nous sommes en 1984. Pas dans le roman de Georges Orwell, mais bien dans le vrai monde.

Quel âge aviez-vous à cette époque? Moi, je n’avais pas encore un an. Mais disons, pour les fins de cette petite réflexion, que nous avons tous environ 25 ans. Assez vieux pour avoir un peu de vécu, peut-être des enfants. Mais encore jeune et encore rêveur.

Un drôle de personnage vous accroche sur la rue, tout excité. Il ne peut s’empêcher de partager une vision du futur qu’il vient d’avoir. Il est convaincu que cette image précise qui l’a frappé est un portait exact de notre avenir qui, par un phénomène physico-temporel inusité, vient d’atterrir dans ses neurones.

Comme vous êtes la première personne qu’il croise sur la rue, il tient absolument à vous le partager sur-le-champ, incapable de contenir un tel présage.

Les années 80

Il vous dit qu’avant votre soixantième anniversaire, le monde aura complètement changer. Au lieu d’un téléphone, tout le monde aura son propre écran pour parler face à face, instantanément, à n’importe qui sur la planète. Vous n’aurez pas à payer un sous d’extra pour cette longue distance du futur, grâce à un réseau d’ondes invisibles. Grâce à ce même réseau, vous pourrez dicter ou taper pratiquement n’importe quelle question ou directive, et votre écran vous fournira la réponse instantanément et gratuitement, via une entreprise planétaire qui en connaîtra plus sur vous que la plupart de vos proches. D’ailleurs, bien que ce modèle d’affaires ne semble pas si intéressant à première vue, le farfelu personnage vous conseille fortement d’y investir toute votre épargne, car cette compagnie, dit-il, trouvera une façon de générer environ 15 milliards de dollars par année, tout en restant gratuite! Ça c’est si vous utilisez encore la monnaie courante, car d’autres devises seront désormais accessibles. La valeur intrinsèque de celles-ci oscillera énormément, mais elle ne pourra être manipulée ni par vous, les autres, ou le gouvernement: elle sera protégée par un algorithme indépendant qui garantit une entière corrélation avec l’offre et la demande.

Les années 60 et toutes ses substances illicites seront bien loin derrière, dit-il, mais cet écran vous permettra même de vous procurer un joint déjà roulé, pour vous, par des employés du gouvernement!

Vous pourrez aussi y faire votre épicerie, acheter vos cadeaux de Noël, des actions, un lave-vaisselle ou à peu près n’importe quoi au monde, sans parler à personne. Vous pourrez vous commander un taxi, scruter anonymement pour de potentiels prétendants à moins de 500 mètres, réserver une table au restaurant et taper sur une petite machine pour payer votre repas. S’il manque d’ambiance, votre écran peut vous jouer n’importe quel chanson ou film jamais produit; vous n’avez qu’à lui demander. Et quand vient le moment de lire un bon livre, inutile de sortir ou de fouiller dans les étagères poussiéreuses de votre bibliothèque; votre écran peut se transformer instantanément en n’importe quel ouvrage littéraire et vous tournerez les pages en glissant le doigt! Si vous avez besoin d’immortaliser un moment, rien de plus simple: avec un bouton, vous pouvez filmer des vidéos de meilleure qualité que Ghostbusters ou Indiana Jones, présentement à l’affiche.

Pourrons-nous chasser les mauvais esprits dans 30 ans?

Cet écran pourra même être intégré à votre véhicule, vous dire où aller, et tout comme lui, votre voiture carburera à la même énergie: l’électricité provenant d’une pile. Comment la recharger? Juste à la brancher sur votre maison, comme votre balayeuse.

Un peu à bout de souffle, il s’arrête là, même s’il pourrait bien continuer longtemps. Mais une question excitante vous vient à l’esprit:

Comment ça se passera dans les cliniques et les pharmacies?

Mmmm…. Ils auront quelques un de ces écrans, plus d’instruments et médicaments… mais d’après ce que ma vision me dit, l’expérience que vous vivrez en y entrant sera plutôt similaire à aujourd’hui.

Ha… dommage!

Années 80 ou 2000?

Comment auriez-vous réagi devant un tel personnage en 1984? Et si un tel personnage se présente devant vous aujourd’hui, avec des histoires exponentiellement plus farfelues que celles-ci (merci à la loi de Moore), comment réagirez-vous?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s